AVIS DE RECHERCHE Le leadership du Dr Margaret Chan, Directrice de l’OMS

Dépister et soigner l’hépatite C, c’est urgent !

Madame la Directrice générale Chan,
En 2010, le Conseil exécutif de l’Assemblée mondiale de la santé vous a confié la tâche de mobiliser la volonté politique et les ressources adéquates pour répondre efficacement à la pandémie mondiale de l’hépatite virale.

Les nouveaux médicaments disponibles pour l’hépatite C récemment découverts ont montré des taux de guérison atteignant les 100 % ; le virus de l’hépatite C pourrait ainsi être éradiqué de la planète. Sans l’Organisation mondiale de la santé (OMS) aux commandes, cette perspective restera inatteignable.

Depuis 2010, plus d’un million de personnes sont mortes de l’hépatite C alors que celle-ci se soigne et est curable. Entre 3 et 4 millions de personnes contractent le virus de l’hépatite C chaque année, alors que le VHC peut être évité. La plupart des nouvelles infections concernent des personnes consommant des drogues par voie intraveineuse, et pourtant moins de 4 % d’entre elles ont un accès suffisant à du matériel d’injection propre. Cet échec scandaleux de santé publique permet à l’épidémie de continuer à se propager.

Seule une infime partie des 185 millions de personnes atteintes par le VHC se savent porteuses du virus. La plupart vivent dans des pays à faible revenu ou à revenu intermédiaire et n’ont pas accès aux outils diagnostic, aux soins ou au traitement. Le prix de l’interféron pégylé, composant central de la thérapie standard actuelle du VHC, est cruellement inabordable. Là où l’accès au traitement du VHC existe, les personnes usagères de drogues se le voient souvent refuser : à peine 2 à 4 % d’entre elles ont accès au traitement.

Les usagers de drogues par voie intraveineuse désirant se faire soigner pour le VHC sont souvent contraints d’arrêter leur consommation ou de s’engager dans un programme de traitement de substitution aux opiacés (TSO). Ni l’une ni l’autre de ces conditions ne sont pourtant médicalement justifiées, mais elles traduisent les discriminations fondées sur un jugement moral des usagers de drogues par voie intraveineuse. Les personnes injectrices ou bénéficiant d’un programme de TSO répondent aussi bien au traitement du VHC que les autres personnes.

L’Organisation mondiale de la santé doit agir pour améliorer l’accès universel au diagnostic et au traitement du VHC, en particulier pour les personnes usagères de drogues par voie intraveineuse, en :

  • Communiquant régulièrement sur la nécessité de mettre en place des services de réduction des risques fondés sur les droits, incluant des programmes d’échange de seringues, des traitements de substitution aux opiacés et un traitement intégré de l’hépatite C à une échelle permettant de faire reculer l’épidémie de VHC chez les personnes usagères de drogues par voie intraveineuse, tel que le recommande l’OMS, l’ONUSIDA et l’ONUDC.
  • Fournissant un soutien technique aux pays pour créer l’accès à des traitements interféron pégylé alternatifs et biosimilaires abordables, de qualité, efficaces et sans danger.
  • Définissant une stratégie claire pour le dépistage du VHC, qui recommande explicitement le dépistage des personnes vivant avec le VIH, chez qui le VHC progresse rapidement, et des personnes usagères de drogues par voie intraveineuse

De nombreux pays sont prêts à s’attaquer à l’épidémie de VHC, et nous, personnes vivant avec le VHC et nos défenseurs, sommes prêts à nous impliquer activement dans le développement de plans nationaux pour prévenir et endiguer le VHC. Les pays attendent les recommandations de l’OMS dans des domaines clés, qui nous permettront à tous d’avancer.

Vous ne devez pas échouer dans votre mandat. Nous vous demandons de faire preuve d’un réel leadership en mobilisant les volontés politiques et les ressources nécessaires pour combattre l’épidémie mondiale d’hépatite C.

Signez


Documents joints

Document

PDF – 401.4 ko

1827 signataires

  • -- Santhanalakshmi

    Paneer HIV Positive Women Network

    India

  • Aarao Henrique

    Grupo Otimismo

    Brazil

  • abdelaziz tadjeddine

    APCS

    Algeria

  • Abdelwadoud Moaz

    Theodor Bilharz Research Institute

    Egypt

  • acasgi acasgi

    acasgi

    Spain

  • acosta victor hugo

    panambi

    Paraguay

  • Act Up Paris

    Act Up-Paris

    France

  • adams miguel

    vocal-ny

    United States

  • Agafonov Roman

    Russia

  • Agin Laura

    United States

  • Aguilar Luz Maria

    Fundacion Mexicana para la Salud Hepatica, A.C.

    Mexico

  • Agustian Edo

    Indonesian drug user network

    Indonesia

  • AICHA LAMRANI

    Asociation

    Morocco

  • Akar Ann

    HIV Alliance

    United States

  • Akhalkatsi Ani

    Open Society Georgia Foundation

    Georgia

  • Akhmedova Parvina

    PO TRUST+

    Tajikistan

  • Akinaka, MRA Ken

    Hepatitis Support Network of Hawai'i

    United States

  • Akopian Ruben

    Armenia

  • Alano Almeida Jaime

    Autônomo

    Brazil

  • Alba Manuel

    Asociación Itxarobide

    Spain

  • ALBERT GIL

    France

  • Alboraie Mohamed

    Al-Azhar University

    Egypt

  • alcaide denise

    France

  • AlChammas Bassam

    Syrian society for HIV-AIDS and related diseases struggle

    Syria

  • Alcántara Isabel

    Mexico

  • Alegret Mas Vicente

    Spain

  • alessio guidotti

    Italy

  • Alexandre Jalbert

    Médecins du Monde

    France

  • Alexandre Decherf

    France

  • Ali Mohammad

    Liver Foundation of Bangladesh

    Bangladesh

  • Alice Djenadek

    Positive-Generation

    Cameroon

  • Alieva Aizhan

    Kyrgyzstan

  • Alimova Ainura

    Central bank

    Kyrgyzstan

  • ALIYA YUSSUPOVA

    Kazakhstan

  • Allende Anta Consuelo

    Spain

  • Allumier Darren-Jurmé

    United States

  • alonso casanovas noemi

    Spain

  • Altabas Reñe Ana

    Ambit Prevenció

    Spain

  • alvarez joaquin

    Spain

  • alvarez urrutia rosa

    Spain

  • Alves dos Anjos Danielle

    Autonoma

    Brazil

  • Alves Filho Antonio

    Grupo Otimismo

    Brazil

  • ALVES SERRA MARISOL

    GRUPO ESPERANZA Y VIDA/MOVIMIENTO LATINOAMERICANO Y DEL CARIBE DE MUJERES POSITIVAS-URUGUAY

    Uruguay

  • Americo de Melo Joao

    Grupo Otimismo

    Brazil

  • AMISSI DJUMA PATRICK

    EPIH/ SOS HEPATITES RD CONGO

    Congo-Kinshasa

  • Andrade Carlos

    hepato.com

    Brazil

  • ANDRE Jean

    Médecins du Monde

    France

  • Andreo Christian

    AIDES

    France

  • andriotti fernandes fernando

    hepato.com

    Brazil

  • Angulo Mariano Hernan

    Spain