Renforcer le plaidoyer pour le diagnostic de l’hépatite C : synthèse du rapport de l’atelier en Malaisie

1-3 mars 2019, Penang, Malaisie

L’organisation Positive Malaysian Treatment Access and Advocacy Group (MTAAG+), avec ses partenaires Treatment Action Group (TAG) et la Foundation for Innovative New Diagnostics (FIND), a organisé le premier atelier de plaidoyer sur le diagnostic du virus de l’hépatite C (VHC). L’atelier a présenté les derniers développements en matière de traitement et de diagnostic du VHC, et a préparé les membres de la communauté à participer et à exprimer leurs préoccupations en matière de plaidoyer à l’occosion de la 4e Conférence nationale sur l’hépatite (qui a eu lieu les 7-8 mars à Kuala Lumpur). Au total, 41 participants y ont assisté, y compris des intervenants en médecine familiale et d’autres spécialistes, des personnes-ressources techniques et des leaders communautaires travaillant avec ou représentant des personnes vivant avec le VIH et/ou le VHC (PVVIH et/ou PVVHC), des personnes qui consomment des drogues, des hommes ayant des relations homosexuelles (HsH), des personnes transsexuelles, des personnes détenues, des travailleurs/euses du sexe.

Objectifs de l’atelier :

  • Renforcer les capacités et les connaissances techniques sur le diagnostic du VHC des militants de l’accès aux traitements, de la réduction des risques et plus largement de la santé".
  • Accompagner les compétences de leadership des militants et encourager leur engagement communautaire concret dans les processus décisionnels nationaux de haut niveau en lien avec les processus réglementaires, l’élaboration de directives et la mise à l’échelle des technologies diagnostiques.

De plus, l’atelier visait à permettre aux participants d’échanger leurs expériences provenant de différents districts et milieux cliniques, tout en assurant la présence d’une expertise médicale et en brisant les cloisonnements entre les professionnels médicaux, les militants et les membres des communautés afin de créer une coalition soudée bien que diverse et active.

Plusieurs stratégies et thèmes ont émergé pour étendre les diagnostics, sur la base du Rapport sur la disponibilité et l’accessibilité du diagnostic de l’hépatite C en Malaisie (en anglais):

  • Sensibiliser davantage les personnes à risque (populations clés) afin de les encourager à se faire dépister.
  • Accroître la décentralisation des services de santé liés au VHC à l’extérieur des milieux hospitaliers
  • Améliorer la surveillance et recueillir des données plus complètes sur le VHC Renforcer et intensifier le plaidoyer en faveur de la disponibilité des traitements

Afin de prendre des mesures concrètes pour mettre en œuvre ces stratégies, les militants ont élaboré des plans d’action et une liste complète de recommandations, qui ont été présentés aux autorités sanitaires malaisiennes dans le cadre d’un dialogue de la société civile lors de la Conférence nationale sur les hépatites. Globalement, les principaux résultats de l’atelier ont été un aperçu plus clair de la situation de l’hépatite C en Malaisie et une compréhension générale des défis liés au diagnostic et au traitement du VHC chez les militants. De plus, il y a eu un sentiment renouvelé de solidarité et de confiance à l’égard de la défense des droits des personnes atteintes de l’hépatite C, l’objectif étant de s’assurer qu’il y aura toujours une représentation et une contribution de la société civile dans la planification nationale de l’élimination.

Télécharger le rapport (en anglais) ci-dessous.


Attached documents

Report HCV Diagnostics Advocacy Workshop_Malaysia

PDF – 5.8 Mb